Hello, hello !

Je profite du confinement pour reprendre des articles que je n’avais pas eu le temps de réaliser ou de… finir ! Comme mon city-guide sur les Pouilles… 2 ans se sont écoulés c’est fouuuuuuuu

Je reprends donc ce voyage en main, ça fait du bien de se replonger dans les photos de ce fabuleux voyages et les adresses, ça me donne envie de le refaire !

Après quelques jours à Monopoli (voir le premier billet ici), nous voici donc en train de descendre vers Alberobello.


Alberobello est un village à ne pas manquer. Il est connu pour ses trulli, des maisons en pierres blanchies à la chaux et aux toits coniques. Le quartier de Rione Monti, au sommet d’une colline, en compte des centaines. Les trulli sont typiques de la région mais on ne les trouve pas non plus partout dans les Pouilles. Ce village est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Mais attention la visite peut-être en partie gâchée par le nombre de boutiques de souvenirs en bas du village, donc passez votre chemin de ce côté là. La vieille ville se répartit en deux petites buttes qui se font face. Le Rione Monti, la partie touristique, où s’élève l’église Sant’Antonio. Le Rione Aia Piccola, occupé par les anciens du village, abrite le Trullo Sovrano, seul trullo à deux niveaux. Ici prenez les petites rues en long, en large et en travers et montez sur les sommets pour avoir une jolie vue de tout ça.

Si le café vous manque avant de reprendre la route, faites une pause dans le coffee en bas du village.

Après Alberobello, direction l’endroit le plus connu des Pouilles : Polignano a Mare.

Si comme nous, vous partez hors de l’été, vous allez vous régaler car il n’y a pas foule. Voir personne par moment. Nous avons pu en profiter à fond !

La ville, perchée en haut de falaises calcaires, est célèbre pour la transparence bleutée de la mer qui la borde. La Grotta Palazzese est la plus grande et la plus connue des 80 grottes naturelles qui trouent le littoral rocheux de la commune de Polignano. Son accès par voie terrestre se fait grâce à un étroit escalier taillé dans la pierre et par la mer en empruntant deux grandes ouvertures naturelles. Encore une fois, baladez vous partout tranquillement, tout est si beau vous en prendrez plein les yeux.

Après Polignano a Mare, direction Ostuni !

Entre les deux villes nous préférons continuer à prendre les chemins de terre qui longe la mer, nous ne sommes pas déçus, nous traversons des champs magnifiques et faisons quelques pauses nature. La région est sublime. Oubliez l’autoroute, c’est rapide entre deux villes ok mais vous allez rater des merveilles.

Ostuni est une ville italienne de la province de Brindisi dans les Pouilles. Elle est surnommée « la ville blanche » en raison de la couleur des façades de ses maisons. Comme partout dans les Pouilles, la plupart des jolies choses à voir sont concentrées dans le centre historique. La vieille ville d’Ostuni possède un charme tout particulier grâce à ses maisons blanchies à la chaux d’où la ville tire son surnom. C’est au Moyen-Age que la pratique visant à recouvrir les façades de chaux s’est développée, le but étant d’apporter un peu de luminosité dans les rues étroites. De nos jours, cette tradition se perd de plus en plus mais la ville a conservé tout son cachet d’avant.


Où manger ?

Chez Osteria Monacelle (Via Cattedrale | Near Museo delle Civiltà Preclassiche, 72017, Ostuni)
Nous avons adoré cette adresse. Dans le centre de la vieille ville, ce restaurant se trouve niché dans un joli cadre : décoration à l’ancienne, typiquement italienne et dans une jolie salle voûtée. Service aux petits oignons, plats locaux et super bons. Nous avons passé un agréable moment dans ce restaurant, et très romantique en couple haha ! A l’italienne quoi !


Où dormir ?

Direction la Masseria Salinola (Contrada Salinola, 72017 Ostuni).
Quelle belle surprise une fois de plus ! Quand on réserve sur internet en avance, on a du mal à imaginer les endroits dans la réalité : est-ce que les photos sont à l’identique ? Est-ce que l’endroit a l’air si magique ? La réponse pour ce lieu est… oui, un grand oui ! A peine arrivés nous avons eu le coup de foudre.
Le Masseria Salinola est une demeure du XVIIIe siècle. Nous avons adoré les chambres spacieuses et brutes, joliment décorées. L’endroit est situé sur une ferme de production d’huile d’olive, la famille qui gère cette Masseria utilise des produits locaux, frais et propose une cuisine traditionnelle. Tous les fruits et les légumes sont issus de la ferme biologique qui est sur place. J’ai adoré me promener dedans. Le petit-déjeuner était fabuleux et je ne vous parle même pas de la piscine qui est la cerise sur le gâteau !


Où diner le soir ?

Chez Osteria Del Tempo Perso (Via Gaetano Tanzarella Vitale 47 | Centro Storico Alle Spalle Della Cattedrale, 72017, Ostuni)
Situé dans une magnifique petite ruelle éclairée, nous avons adoré nous y rendre car le village était totalement désert, c’était surréaliste ! Sûrement dû une fois de plus au hors saison et parce que le soir les températures étaient plus fraiches (mais on nous avait prévenu que le restaurant était un peu perdu dans les ruelles et tant mieux). Le cadre est très très sympa : pierres et voûtes, c’est rustique et typiquement italien. Dans l’assiette c’est très bon également, tous les plats étaient délicieux. Je me suis découvert une passion pour le poulpe grillé à ce moment là (je parle de ça c’était il y a 3 ans, actuellement j’aimerais plutôt arrêter d’en manger ! Mais je m’en souviens encore !)


Quelques jours plus tard nous quittions Ostuni direction Lecce (il faut s’arrêter et visiter la ville of course) pour rejoindre Gallipoli qui est de l’autre côté de la botte. Nous nous sommes arrêtés à ces spots sur la route :
– Ceglie Messapica pour la vue
– Grottaglie qui regorge d’ateliers d’art, plus de 50 ateliers de céramique dans tout un quartier (c’est là où j’ai acheté le plus de choses pendant ce séjour hahaha, un tas d’assiettes, de verres, de vases ect)
– Nous nous sommes arrêtés prendre une bière dans le village de Avetrana (toujours sur le chemin par les terres et non par l’autoroute, du coup on se retrouve dans des villages vraiment typiques) et on s’est retrouvés dans une fête au village dedans on a halluciné hahaha

Prochain épisode sur un autre billet blog : Galliponi et le plus beau Airbnb que j’ai pu louer !

XXX

Follow:
Partager:

2 Commentaires

  1. jeudi 19 mars / 17:04

    coucou ! quel beau paysage
    Les photos sont très belles, merci de votre partager.
    Bisous

    • Fanny
      Auteur
      vendredi 20 mars / 14:40

      @Persun : merci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *