C’est certainement l’une de mes meilleures surprises dans mes adresses cette année ! Cette adresse… cette adresse… olalala elle est fabuleuse ! Allez je vous raconte tout dans les détails ! La magnifique Maison Aribert !

La semaine dernière, direction Grenoble, avec mes copains Thibault et Linda (que vous avez l’habitude voir dans mes stories) pour deux jours à la Maison Aribert. Je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre car je n’avais pas voulu aller fouiller sur les internets pour voir à quoi ça ressemblait. Et nous n’avions même pas de programme ! La surprise était totale !

Après trois petites heures de train et 20 minutes de voiture, le paysage a complètement changé et nous arrivons dans les montagnes. La Maison Aribert est nichée dans la nature, en plein coeur du parc d’Uriage-les-bains. J’ai tellement adoré !


Un hôtel dans la Maison :

Ici, ne vous attendez pas à trouver plusieurs chambres, il n’y en a que cinq. Et comme il n’y en a que cinq, on se sent de suite comme dans une maison. Une maison de campagne, une maison d’amis, une maison de famille. Une rareté.

La bâtisse date du XIXe siècle. Les volumes sont grands, très grands. L’escalier dans l’entrée est fabuleux. Les chambres se situent au second étage.
Chacune a son truc, sa couleur, ses meubles. Des meubles vintages, chinés par-ci par-là. Il y a aussi des objets design, des oeuvres de créateurs.

Chaque chambre a une vue sur le parc et chacune a sa large terrasse privée équipée de fauteuils confortables pour y prendre un grand bol d’air pur, méditer, lire, boire un thé ou bien tout simplement contempler la beauté de la nature. Le lit est d’ailleurs placé devant de très grandes fenêtres ce qui permet d’avoir aussi une vue directe sur la nature. C’est si beau ! On se sent comme à la maison et on a envie de prendre son temps.

D’ailleurs, le lieu fait appel à la déconnexion. Pas d’écrans dans la chambre mais des tablettes sur demande si vraiment vous avez envie de regarder un film ou une série mais je vous assure que vous oublierez très vite tout ça.

La literie est folle. J’ai dormi comme un ours. En me renseignant le lendemain matin après cette bonne nuit, j’ai appris que les lits étaient fabriqués à la main à partir de matériaux naturels et produite de façon éthique par la marque Hästens.
Autre détail que j’ai adoré mais qui a tellement toute son importance de nos jours : 0 emballage dans la chambre. Le savon, les cotons et co sont tout simplement dans des bocaux en verre. Bravo pour cette belle initiative qui prend tout son sens en ce moment.

Chaque chambre est unique, j’ai eu la chambre bleue.


La philosophie de Christophe Aribert :

Christophe Aribert avait un arrière-grand-père agriculteur-maraîcher, un grand-père boulanger, un père cuisinier et hôtelier, autant vous dire qu’il a baigné dedans. Il a grandi au milieu des sapins, de la forêt et des montagnes. Le chef est très attaché à ses racines : le Vercors. C’est un chef montagnard.

Le choix d’implanter la Maison Aribert à Uriage, c’est soutenir ses racines et son territoire. Les artisans, les resources pour sa maison et son restaurant restent locales. Le savoir-faire et la volonté de bosser avec des artisans locaux font de lui un chef eco-responsable.


Sa cuisine 2** :

Christophe Aribert a deux étoiles au guide Michelin et quatre toques au Gault et Millau. Autant vous dire que le niveau est très très haut. J’étais tellement pressée de découvrir sa cuisine !

Son engagement envers les valeurs qu’il veut transmettre font de lui un chef inspiré par l’humain et la nature. Bien décidé à faire bouger les choses, la cuisine de Christophe Aribert fait aujourd’hui place avant tout au végétal, aux légumes et aux herbes sauvages de montagne. Le chef a pris le parti de ne proposer que très rarement de la viande ou du poisson. Et si au menu, de temps en temps, la viande et le poisson sont présents, ils seront sourcer localement et dans un très grand respect du vivant.

Nous avons eu l’immense chance de diner à la table d’hôtes directement dans les cuisines et sous le nez du chef. Ce soir là, nous avons pu observer dans une atmosphère très détendue et calme, la manière dont le chef aborde les produits. Beaucoup de tact et de respect avant tout. Et dans une belle créativité. Les plats étaient d’une grande finesse et un parfait équilibre. J’ai volontairement pas mis de photos des plats ici pour vous laisser la surprise si vous dinez là-bas. Mais je peux vous dire que j’ai dégusté un des meilleurs plats de ma vie !

Convaincu que l’on est ce que l’on mange, le chef Christophe Aribert s’emploie à nous faire du bien au-delà du plaisir que l’on prend.

Et ce qui fait le succès de sa cuisine aussi… C’est sa brigade. Sa brigade est composée de personnes qui sont complètement dans le même engagement que le chef et les mêmes valeurs : la nature.


Le jardin autonome :

Chez Maison Aribert, il y a un respect total des saisons, des produits de saison, des produits locaux, et aussi des gens qui les produisent. Être un paysan c’est le challenge d’aujourd’hui et de demain : comprendre notre terre et la respecter. Œuvrer pour la transition agricole est aujourd’hui une action du quotidien, en aidant les maraîchers à se transformer, à avoir des produits bio ou de culture raisonnée, être en total respect avec la terre.

Un jardin potager en permaculture a pris racine sur le toit du restaurant gastronomique. La Maison Aribert est autonome sur les aromates. Et quelques légumes ! C’est la brigade elle même qui s’en occupe. Il y a bien sûr un maraîcher qui se charge de les aider et d’entretenir le jardin.

La permaculture, c’est une méthode systémique et globale qui vise à concevoir des systèmes en s’inspirant de l’écologie naturelle et de la tradition, par exemple des plantes qui vont protéger d’autres plantes en les plantant les unes à côté des autres.

J’ai également appris que le chef recyclait tous les déchets organiques. Rendre à la nature ce qu’elle nous offre.


Le bien-être :

Pour aller jusqu’au bout de sa philosophie de vie et au delà de partager une expérience culinaire, Christophe Aribert a pensé rajouter une partie bien-être dans sa maison. Se faire du bien en mangeant, se faire du bien en écoutant son corps et son bien-être aussi.

Une fois de plus, pour accompagner le chef dans sa démarche, ce sont des praticiens de la région qui proposent des approches et des techniques douces et qui collent parfaitement à l’esprit de bienveillance du lieu.

J’ai eu l’énorme chance de faire une séance de kynésiologie avec la passionante Estelle Binet-Bussenot. La kinésiologie est une pratique destinée à travailler sur nos blocages émotionnels qui déséquilibrent notre bien être mental, social et spirituel. La psychologie, la médecine chinoise et l’ostéopathie sont des dimensions fondamentales de cette discipline. Il est possible de déceler des mémoires émotionnelles par des tests musculaires, les comprendre, les appréhender et contribuer à dépasser des maux chroniques physiologiques et des souffrances morales. Cette séance m’a fait énormément de bien et m’a apporté quelques réponses à mes questions. J’aimerais carrément refaire une séance pour avancer encore.

Voilà, je pense que vous en savez déjà pas mal !


Pour en savoir encore plus, découvrir d’autres infos, réserver ou dormir à La Maison Aribert c’est ici

Pour les photos des plats que vous pouvez apercevoir ici en photo, il s’agit du Café A. Le restaurant en journée qui est très bien aussi (avec une très jolie déco également) mais j’ai préféré faire un focus sur le restaurant gastronomique qui a été mon gros coup de coeur.

Merci merci merci Maison Aribert pour cette belle expérience !

Des bises !

XXX

Maison Aribert
280 Allée du Jeune Bayard
38410 Saint-Martin-d’Uriage

 

Follow:
Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *