2e3c7708b2577dea26045ef8695c3762

La Minute Papillon ou comment manger mieux.

(Attention pavé !)

J’ai pris beaucoup de temps à écrire cet article, j’ai même eu beaucoup de mal à l’écrire. J’ai écrit, effacé, refait. Vous me connaissez bien et vous le savez déjà, j’ai un rapport très particulier avec ce que j’appelle la “food”.

Régulièrement vous me posez des questions sur ce que je fais au quotidien pour être en forme et sur ce que je mange. J’avais déjà amorcé le sujet avec un tout premier article fait en collaboration avec Contrex (que vous pouvez retrouver ici) où j’avais essayé d’expliquer au mieux mon quotidien pour garder la ligne et la forme mais sans trop parler food.

Aujourd’hui avec ce billet, on rentre en plein le vif du sujet. La “food”, ma vie, ma passion, mon boulot. Un sujet très très intéressant qui pourrait prendre des pages et des pages sur mon blog mais promis je vais essayer d’être courte et de résumer au maximum (c’est foutu je préfère vous le dire de suite).

La “food” donc. Je suis persuadée qu’on est façonné par ses parents dés le départ. Je viens d’une famille nordique. Qui dit famille nordique dit plats en sauce, cuisine au beurre, beaucoup de fromages (pardon mes clichés mais chez moi c’était comme ça). Et puis un jour, dans ma maison, tout a basculé. Je devais avoir 7, 8 ans. Ma mère a commencé à éplucher mille articles et livres sur le … régime crétois. Elle a eu un déclic. Et comme c’était la chef de la cuisine, on a du prendre le tournant avec elle. Alors non je n’ai pas dit adieu au choufleur-gratiné-sauce-béchamel-jambon mais l’huile d’olive a fait son apparition dans notre cuisine. Ainsi que tout ce qui va avec, à savoir beaucoup de légumes, beaucoup de fruits. Le beurre a commencé à faire la gueule dans le frigo. Autre point positif où je remercie ma mère, pas de boissons sucrées, pas de bonbons. Ce n’était que pour les grandes occasions. Idem pour le Mcdo qui est de ma génération (boum on dirait que je suis vieille d’un coup), je n’ai jamais vu leur hamburger avant mes 15 ans. Voilà pour ce qui résume mes débuts avec la “food”, pour moi c’est important de revoir ce que les parents inculquent, car oui l’alimentation ce sont des habitudes qu’on prend dés la petite enfance.

Quand on s’intéresse un peu au contenu de son assiette, on se rend vite compte du malaise. On ingurgite au quotidien beaucoup de choses infectes : saumon empoissonné, viande et scandales en tout genre, fruits et légumes jolis et fluos et bourrés de pesticides. Je vous épargne le thème des aliments génétiquement modifiés. En bref, j’ai envie de vous dire, ouvrons les yeux. Et c’est là où ça va être très compliqué.

Je ne suis vraiment pas le bon exemple. Mon Instagram en est la preuve vivante, il est bondé de junk food. Oui je sais. Je l’assume. Oui j’adore ça, la junk food. Je n’en ai pas été habituée pourtant, c’est un peu comme une session de rattrapage. Mais attention, vous avez l’impression que je passe ma vie à manger du fat. Hors j’ai une grande révélation à vous faire, entre deux photos, je mange BIEN. Et oui, je mange de la salade, des soupes, des purées, des fruits et des légumes (merci maman j’ai gardé cette habitude). En fait, c’est juste plus amusant de vous dégoter des produits rigolos, très gourmands, je teste et je passe à autre chose. Si on parle du cas du burger, mea culpa, c’est ma kryptonite, j’aime trop ça (pardon maman !).

Je ne reviendrais pas sur mon poids. Oui j’ai du bol, j’ai un très bon métabolisme mais je fais aussi beaucoup, beaucoup de sport TOUS les jours. Il ne s’agit pas du sujet du jour mais en toute honnêteté je trouve qu’avoir un petit poids n’aide pas forcement à bien manger. C’est peut-être dérisoire ce que je dis mais on teste la junk food, on se rend compte qu’on ne grossit pas, l’engrenage débute.

Depuis quelques années, j’essaie de faire mieux avec mon assiette. Pour ma santé avant tout. Je touche du bois, je ne suis jamais malade. Je n’ai pas de problème de santé, je n’ai aucune intolérance et je ne suis allergique à rien du tout. Mais depuis que j’ai 30 ans j’ai peur du retour de bâton.

De base, je ne consomme que trop rarement de la viande. Ça toujours été comme ça. Je n’aime pas la charcuterie, je n’aime pas les plats de viandes mais je ne dis jamais non à un bon poulet rôti du dimanche ou des pâtes bolognaises (comment ça ça ne compte pas ?). J’ai arrêté le lait. En fait, j’ai horreur de ça depuis ma petite enfance (tout comme le jambon. Non, je n’étais pas une petite fille reloue …. Pas du tout …). Mais j’avais quand même pour habitude de prendre un chocolat chaud (que du sucre en gros) avec mes parents le matin à table. Habitude que j’ai gardé de temps en temps, qui me rappelle de doux souvenirs et que je n’ai jamais remis en cause. Je pourrais me nourrir que de pâtes et de fromages. Je ne consomme pas de Nutella, pas de beurre, pas d’huile, pas vraiment de pain. Par contre, j’ai un gros défaut, je consomme de la brioche TOUS les matins. Pas de la vraie, de l’industrielle. Je mange plusieurs fois des hamburgers par semaine. La pizza aussi. Je bois beaucoup d’eau gazeuse. Enfin un bon point, je mange cru quasiment tous les jours, tomates, mozza, avocats, crevettes, pamplemousse, mangue, salade et j’en passe.

Changer d’alimentation ?

Non je ne pense pas en arriver là.

Faire des ajustements ? Oui.

Mais la prise de tête est majeure.

Vous aviez donc vu ma photo Instagram au sujet de la naturopathe qui était venue chez moi. Pour mieux comprendre mon alimentation et la rencontrer directement dans ma cuisine, je suis passée par La Minute Papillon. Un site, vraiment génial, élaboré par Agathe, la créatrice du Café Pinson, rien que ça. Dedans, vous trouverez une mine d’informations pratiques, faciles, sans prise de tête pour tout ceux qui comme moi ne comprennent pas toujours vers où aller pour mieux manger.

Vous y trouverez des recettes, des tas d’adresses, des explications, des conseils, de nouvelles habitudes qui changeront peut-être ou pas votre vie. En ce qui concerne la naturopathe donc, il suffit d’aller en bas du site Help à la maison“.

C’est l’adorable Frédérique qui est venue chez moi un matin. Pendant environ 1h30, j’ai ouvert mes placards avec elle. J’ai appris bien plus de choses que tout ce qu’on m’avait raconté à droite et à gauche. J’ai découvert que je ne consommais pas du tout d’huile alors que c’est très important pour la santé, j’ai également compris que la brioche industrielle (ainsi que le pain de mie blanc) était le mal absolu (mais ça on s’en doutait déjà), j’ai eu honte de mon vinaigre balsamique de supermarché qui n’en est pas vraiment un, je ne vous parle même pas du sucre blanc, de la cassonade, des compotes de ma fille (ahem), du lait de croissance et j’en passe. Heureusement, mon frigo, lui, était le bon élève : des légumes et des fruits (OUF).

Je lui ai bien sûr montré mon Instagram, mon alimentation au quotidien, ma passion pour les hamburgers. Elle m’a conforté que oui on pouvait manger gras (je ne parle pas des Kinder Buenos et de la brioche industielle hein) ET healty si on sait équilibrer les choses.

En conclusion ?

Je sais qu’il me reste beaucoup de boulot avant de trouver mon véritable équilibre alimentaire.
Je sais qu’il va falloir faire l’impasse sur la brioche industrielle, que j’ai déjà acheté des huiles et que je commence à m’habituer à en mettre un peu partout dans mon alimentation (4 cuillères par jour). Il faut aussi que je ralentie l’eau gazeuse qui n’est pas bonne au quotidien pour la santé (si j’ai bien compris elle fait digérer mais pas forcement dans le bon sens.) Non je n’arrêterai pas les hamburgers. Oui, je vais renforcer mes plats de fruits et de légumes tant que je peux le faire et comme ma mère me l’a appris dés le départ, et surtout depuis que j’ai une fille pour l’habituer elle aussi.
La liste serait longue si je devais vous expliquer tout ce que je dois faire, changer, revoir et j’en ai déjà beaucoup dit.
J’ai juste envie de vous dire, chacun fait comme il veut, personne ne devrait être chiant, ni donneur de leçon, ni revendicatif de quoi que ce soit, bref il faut avant tout se dire qu’on fait ça pour sa santé point barre.
Ce site est une mine, marquez le bien dans vos tablettes, Iphone, ordi, car il va devenir votre bible.
Et puis pour celles qui ont envie d’explorer les placards de la cuisine à fond, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Bisous !

XXX

La Minute Papillon
“Help à la maison”
Check up placard: 75 euros la visite de 1h30 à domicile (Paris et région parisienne)
Visite guidée au supermarché: 49 euros pour 1h
Suivi par téléphone: 40 euros pour 1 h de coaching téléphonique personnalisé

Crédit photo : Pinterest

Follow:
Partager:

23 Commentaires

  1. jeudi 30 octobre / 5:09

    Ce n’est vraiment pas facile de manger sainement, moi j’avais pris de bonne résolution, manger plus sainement et tout et tout, mais depuis que je suis au chômage, je mange n’importe quoi, je mange tout a long de la journée, je me dis que je devrais faire attention, que je ne devrais pas manger n’importe quoi, mais c’est plus fort que moi, l’ennui sûrement!!!
    Deltrey de deltreylicious blog mode et beauté

    • Fanny
      Auteur
      lundi 3 novembre / 19:03

      @deltreylicious : ha oui ce n’est pas évident de ne pas grignoter toute la journée quand tu bosses chez toi c’est le challenge! Faut rien acheter 😉

  2. MarjoS
    jeudi 30 octobre / 8:25

    Wahou super article inspirant 🙂
    Donne de tes nouvelles à ce propos et de tes changements d’habitude, ça m’intéresse !

    • Fanny
      Auteur
      lundi 3 novembre / 19:04

      @MarjoS : merci ! 🙂 D’accord !

  3. lily
    jeudi 30 octobre / 8:36

    Pourrais-tu développer le passage sur le sucre blanc,les compotes de ta fille et la lait de croissance??Je ne vois pas trop ce que le lait de croissance vient faire dans la liste,de même pour les compotes (sauf si tu les achètes avec du sucre)….merci

    • Fanny
      Auteur
      lundi 3 novembre / 19:04

      @lily : j’ai envoyé un message à la naturopathe pour ne pas dire de bêtises 🙂

  4. jeudi 30 octobre / 9:08

    Intéressant de voir que tu commences à revoir ton alimentation. Je me demandais bien comment tu faisais avec tous ces burgers ! Là c’est l’envie qui te pousse à faire des changements petit à petit et tant mieux. Quand c’est son corps qui décide qu’un changement est essentiel immédiatement, c’est autre chose. Perso, j’ai développé une allérgie à l’histamine l’année dernière. J’apprends tous les jours comment manger pour mieux servir mon corps. Ca serait interessant de voir dans les années à venir si il y a des restaurants contrôle d’histamine qui s’ouvrent – après cette petite vague de restaurants sans gluten et bien ça serait bienvenu. J’ai hâte de lire plus sur tes changements d’habitude. Bon courage !

    • Fanny
      Auteur
      lundi 3 novembre / 19:20

      @Honey Bee : ba je fais avec tout va bien ! 😉 Mais je commence à m’intéresser aussi à d’autres choses ! Bon courage à toi !

  5. jeudi 30 octobre / 9:45

    Sur le principe je trouve ça plutôt chouette cette idée de visite des placards pour donner des conseils… En pratique j’aurais peur de m’entendre dire : remplacez votre pot de nutella par de la pate à tartiner bio ; remplacez votre vinaigre balsamique de Monop’ par un vinaigre bio…
    Le bio c’est très bien, mais le tout-bio c’est très cher ! Comment concilier bonne alimentation, achats bio, budget et temps limité en cuisine ? Je crois que c’est surtout une affaire de compromis : chez moi le lait et les oeufs sont bios, mais je garde mon pot de nutella pour avoir des moments douceur et plaisir en toute facilité (sur des crêpes maison par exemple). Bref, comme tu le dis si bien à la fin de ton article, c’est surtout une histoire personnelle à chacun !

    • Fanny
      Auteur
      lundi 3 novembre / 19:20

      @Lou : non c’est vraiment pas du lynchage dans ta cuisine ! Après je préfère qu’elle soit franche avec moi mais j’ai pas souvenir du “tout bio” quand elle est venue chez moi 🙂 Et moi aussi je trouve ça cher perso alors je mélange !

  6. Mathilde
    jeudi 30 octobre / 10:18

    Hello, merci pour ton article, pas toujours facile de parler de ça en effet et de se remettre en question. je crois qu’on a tous un rapport bien particulier à la nourriture et en effet il nous vient (beaucoup) de notre éducation.

    Quelque chose m’a intrigué: quand tu dis “vinaigre balsamique de supermarché”? Pourquoi ces vinaigres ne sont pas bons?

    Merci, bonne journée & bon burger 🙂
    Mathilde

    • Fanny
      Auteur
      lundi 3 novembre / 19:21

      @Mathilde : alors il me semble si je ne dis pas de bêtise que c’est en fait du faux vinaigre, je vais reposer la question 🙂

  7. Anaïs
    jeudi 30 octobre / 14:42

    Merci Fanny pour ce chouette article ! Je vais de suite faire un tour sur le site internet.

    • Fanny
      Auteur
      lundi 3 novembre / 19:21

      @Anaïs : bonne découverte !

  8. Juliette
    jeudi 30 octobre / 15:11

    Bonjour Fanny,

    Je ne laisse jamais de commentaire sur ton blog mais cela fait un moment que je te suis (notamment via Instagram) car je suis une très très (TRES) grande fan de ta liste de resto et j’aime beaucoup ta façon de rédiger les articles (plus humble que la plupart des bloggeuses).
    Cet article interpelle plus que les autres alors je prends le temps de t’écrire enfin.
    Je trouve ce que tu as écris très inspirant et cela fait plusieurs mois que la question de manger mieux me turlupine avec les mêmes problématiques que toi. Donc merci beaucoup pour cet article et ce bon plan “visite de placard” ! Et merci pour ton honnêteté constante dans tes posts !
    Bonne soirée

    • Fanny
      Auteur
      lundi 3 novembre / 19:22

      @Juliette : merci pour ton message vraiment ça me fait très plaisir ! Et à bientôt 🙂

  9. samedi 1 novembre / 10:10

    Merci pour cet article, j’espère que tu nous tiendras au courant! Je file voir le site dont tu nous parles!
    Moi aussi, j’ai commencé un changement d’alimentation il y a quelques mois! Je n’arrive pas à réduire le beurre et le fromage (vive les origines nordiques! ^^) mais par contre, plus de junk food! Bizarrement, j’ai réussi à supprimer alors que je ne pensais pas et ça ne me manque pas!
    Il faut trouver ce qui nous convient! Bon courage à toi!

    • Fanny
      Auteur
      lundi 3 novembre / 19:22

      @Claire7799 : oui vous verrez quelques changements au fil du temps je pense 🙂

  10. Anna
    samedi 1 novembre / 12:14

    Enfin le KTFÉ !

    • Fanny
      Auteur
      samedi 1 novembre / 15:15

      @Anna : hahaha je t’aime !

  11. Stéphanie Q.
    dimanche 2 novembre / 12:30

    “j’ai eu honte de mon vinaigre balsamique de supermarché qui n’en EST pas vraiment un ”
    😉

    • Fanny
      Auteur
      lundi 3 novembre / 19:23

      @Stéphanie Q. : oups merci !

  12. mardi 4 novembre / 16:02

    Super ce post, merci Fanny, je pense que en effet on se sent toutes concernées par ce mieux manger à un moment ou un autre.. personnellement je suis aussi une grande fan de burger mais à côté je ne consomme ni lactose (sauf fromage de temps en temps) ni viande le soir… et j’essaye de privilégier les fruits et légumes mais ce n’est pas toujours facile au quotidien je trouve 😉
    Bon courage et merci d’avoir partagé
    Perrine
    http://asundaymorning.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *